Julien Paysagiste met son savoir faire au profit de votre jardin!

Historique du jardin et des massifs à l’anglaise

Jusqu’au XVIIIe siècle, l’influence française s’est répandue en Angleterre à l’architecture et à l’art des jardins. Les compositions « à la française », issues du jardin à l'italienne, sont extrêmement structurées, comportent des parterres géométriques, des jeux de symétrie et de perspective. L’objectif est alors de domestiquer la nature.


La vogue de ce type de jardin prit fin en Angleterre sous l’influence d’une esthétique privilégiant la redécouverte de la nature sous son aspect sauvage et poétique. L’objectif n’étant plus de contrôler la nature mais d’en jouir.

Dès le milieu du XVIIIe siècle, dans une angleterre en pleine pré-industrialisation, le jardin irrégulier devient une réaction assumée à la rigidité des usines.

Cette conception allait submerger l’Europe. À Versailles, un jardin à l’anglaise est réalisé au Petit Trianon pour la reine Marie-Antoinette. Vallonné de collines artificielles, il comprend un petit lac, une grotte et un belvédère. Un réseau de chemins de promenades offre une multitude de points de vue soigneusement calculés sur tous les éléments remarquables du paysage

Objectifs esthétiques, imiter la nature et s’inspirer de son côté sauvage.

Mais c'est aussi :
recréer l’effet produit par la nature sur l’âme humaine.
exhaler la poésie d’un lieu.
recréer un décor naturel dans une démarche aussi bien artistique qu’architecturale. Le choix des couleurs et des formes ayant pour objectif de composer une « peinture vivante » en opposition au style classique hollandais alors à son apogée. Le poète Joseph Addison "préfère contempler un arbre dans toute la luxuriance de ses branches et de ses rameaux plutôt que lorsqu'il est ainsi coupé et taillé en figure géométrique " et l'écrivain Alexander Pope met ces idées en pratique dans son jardin de Twickenham.
Le refus de la régularité topologique crée une esthétique du renouvellement.
Selon les saisons et les moments de la journée, le jardin « à l’anglaise » offre des sensations et des vues différentes. La métamorphose des éléments crée un lieu constamment renouvelé. Le rapport à la nature et par conséquent au monde, est ainsi réinventé en permanence.

Quelques exemples de jardins à l'anglaise en France

- Jardin du Petit Trianon à Versailles, magistralement restauré entre 2000 et 2007.
- Jardin public de Cognac
- Jardin anglais du Château de Compiègne.
- Jardin du Parc Monceau à Paris.

Retour en haut de page
Julien Paysagiste - Créateur de Jardins - 111, rue de la Libération - 27210 Beuzeville - Tél : 02 32 57 85 21